Rachat de credit
Publié le 11 Mai 2012 à 13h15 - 1448 v.

Coût d’un courtier en rachat de crédits

Vous avez plusieurs crédits en cours et souhaitez faire racheter ces crédits afin de diminuer vos mensualités et n’avoir qu’un seul interlocuteur, mais le montage d’un dossier, la prospection et les démarches sont lourdes à mettre en œuvre. Le courtier en rachat de crédits est un professionnel pouvant faire toutes ces opérations à votre place.

Cet intermédiaire en opérations bancaires (ou IOB) aide les particuliers à obtenir des prêts à des taux préférentiels. Il représente le client face aux organismes prêteurs et doit le conseiller. Son objectif est de trouver la meilleure offre en rachat de crédits afin de diminuer les mensualités.


Il existe des courtiers sur Internet, des courtiers indépendants ou appartenant à des réseaux.

Contacter un courtier ne coûte rien, la demande d’étude est obligatoirement gratuite. Tant que l’offre de rachat de crédits n’est pas signée, l’emprunteur garde le droit de se retirer sans aucun frais de sa part. La Loi Murcef interdit au courtier d’être rémunéré avant le déblocage d’un prêt.

Le courtier travaille généralement à la commission. Son pourcentage dépend du type de prestations, de la complexité du dossier et du genre de financement. Il peut varier de 1 à 5 % du montant du crédit.

Certains courtiers ne facturent pas de frais de courtage. Les frais sont pris en charge par la banque. L’établissement financier rémunère directement le courtier (environ 1 % du montant du crédit) ; il n’y a pas de frais supplémentaires pour l’emprunteur. C’est la situation la plus fréquente pour les courtiers sur Internet.

Il peut y avoir seulement des frais de courtage. Un mandat de recherche de capitaux est signé entre l’emprunteur et le courtier et les frais seront intégrés au nouveau montage financier.

Il est également possible d’avoir des frais bancaires et des frais de courtage payés par le client.

Lorsque le dossier de rachat de crédit est refusé, le client n’a rien à payer. Si l’offre de rachat est acceptée, le courtier touche entre 1 et 5 % du montant du nouveau prêt et ses honoraires sont compris dans le crédit.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Le rachat"

  1. 17 Oct. 2016Faire appel à un courtier immobilier, les avantages6495 v.
  2. 22 Sept. 2016Le rachat de prêt immobilier garde la cote en 20161172 v.
  3. 27 Mai 2016Gérer un crédit pour un minimum de frais1995 v.
  4. 26 Mars 2016Le rachat de crédit immédiat2281 v.
  5. 1 Mars 2016En 2016, le rachat de crédit immobilier c’est toujours possible !1533 v.