Rachat de credit
Publié le 10 Février 2016 à 08h00 - 1426 v.

Renégocier ou racheter son crédit immobilier ?

Les temps changent, les taux d’intérêts agence bayonne aussi. Il est temps, de penser à faire racheter son emprunt immobilier ou de procéder à une renégociation de ses tarifs auprès de la banque prêteuse. Il convient de noter que malgré qu’elles tendent vers un seul et même objectif, elles se différencient en de nombreux points.

Comment choisir entre ces deux méthodes ?

D’après les experts financiers ainsi que les autres férus du domaine de la finance, les taux d’intérêts n’ont jamais été si faibles et aucune remontée conséquente, n’est point prévue dans les prochains mois à venir. Une renégociation des tarifs de votre emprunt immobilier, s’impose donc ; c’est d’ailleurs, plus qu’une nécessité, elle est vitale. Ile st toutefois, important de se poser les bonnes questions, avant d’enclencher la procédure. En effet, si l’opération peut être très rentable, il se peut aussi que l’emprunteur coure à sa perte, en le réalisant. D’autant plus que la banque ne délaisse pas toujours sa marge de bénéfices à des mêmes proportions pour tous les clients. Dans tous les cas, faites en sorte de faire jouer la concurrence, c’est le meilleur moyen de rentabiliser votre prêt si votre banque refuse de vous concéder une partie de sa marge. Il vous est donc possible d’aller voir ailleurs, en frappant à la porte d’autres banques pour procéder à un rachat de votre crédit immobilier. Certes, cette opération-ci revient plus chère que la renégociation des tarifs, mais elle peut s’avérer plus rentable si vous arriviez à dénicher l’offre rare. Il est indispensable de bien calculer toutes les charges financières relatives à cette opération, pour évaluer sa rentabilité.

La renégociation et le rachat de crédit immobilier, comment ça se passe ?

Pour assurer qu’une telle opération soit rentable, il vous faut assurer que le coût de toute l’opération, frais de dossier et frais de pénalisation combinés à ceux de l’achat du nouvel crédit immobilier. Il faut également que la durée de remboursement restante soit supérieure à celle de la durée écoulée, et que l’écart entre les votre taux d’intérêt en cours avec celui de la nouvelle offre à contracter, soit supérieur ou égal à 0,5 %.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Le rachat"

  1. 17 Oct. 2016Faire appel à un courtier immobilier, les avantages6495 v.
  2. 22 Sept. 2016Le rachat de prêt immobilier garde la cote en 20161172 v.
  3. 27 Mai 2016Gérer un crédit pour un minimum de frais1995 v.
  4. 26 Mars 2016Le rachat de crédit immédiat2280 v.
  5. 1 Mars 2016En 2016, le rachat de crédit immobilier c’est toujours possible !1532 v.